Bestlite

Votre sélection:   
19 résultats
Bestlite
19 résultats
Trier par :
 sur 1
Votre sélection:   
19 résultats
Bestlite
19 résultats
Trier par :
 sur 1
Quand les lampes de table Bestlite virent le jour en 1930, personne n’imaginait qu’elles deviendraient des classiques du design. Bestlite s’est fait connaître du grand public quand Winston Churchill la pose sur son bureau de Whitehall. Grâce à sa flexibilité et sa fonctionnalité, la Bestlite fut utilisée, au tout début de son arrivée sur le marché, principalement comme luminaire pour les garages et les hangars, notamment de la Royal Air Force.

Ce luminaire suit de près la philosophie du Bauhaus. Son designer, Robert Dudley Best, en fut fortement inspiré durant les années 20 en Allemagne, lors de ses études d’art appliqué et industriel. Il fut même un ami proche de Walter Gropius. Il créa dans la fabrique familiale Best & Lloyd la série Bestlite dès les années 1930. Elles prennent comme modèles les œuvres de Mies van der Rohe et Le Corbusier qui enthousiasmèrent Dudley Best lors de l’Exposition Internationale de Paris en 1925. Bestlite connut le succès quand l’Architects Journal la couronna comme la première manifestation britannique du mouvement Bauhaus. Après une carrière réussie, Robert Dudley Best décéda en 1984 en tant qu’un des designers britanniques les plus connus du XXe siècle.

Lors d’un voyage en Angleterre, en 1989, Gubi Olsen réalisa à sa grande inquiétude, que le site de production des luminaires Best – Best&Lloyd – se trouvait dans une situation critique. La manufacture se trouvait au bord de la faillite, l’argent manquant même pour acheter du matériel d’emballage amenant à conditionner les lampes avec du papier-journal. C’est alors que Gubi Olsen acquit les droits exclusifs de fabrication, établissant ainsi, à partir de 2004, les bases de l’entreprise Bestlite à Copenhague.
haut de page