Enzo Catellani

*1960

Entrepreneur aux penchants naturels pour l’allégorie

Les créations d’Enzo Catellani débordent toujours un peu du cadre, comme se jouant des conventions. Ses créations doucement extravagantes, élaborées pour sa propre entreprise Catellani & Smith, se caractérisent par leur tendance aux allusions, leur raffinement sûr ainsi que leur sobriété inhérente – caractéristiques qui peuvent être résumées par cette citation d’Enzo Catellani :« je cherche la magie dans la simplicité ». Cet Italien prend souvent inspiration auprès de la nature, parfois aussi de la politique ou de la religion. Pour illustrer ce dernier thème, prenons la collection Catellani & Smith avec le chandelier Christe Eleison, une œuvre pour ainsi dire sculpturale, qui doit son nom à la liturgie chrétienne et que l’on peut traduire par « Christ, prends pitié ».

lire plus...
Votre sélection:   
109 résultats
Enzo Catellani
109 résultats
Trier par :
 sur 2

72 h
PVC*€ 420,-5 %
€ 399,-

6 s
PVC*€ 354,-5 %
€ 336,-

8 s
PVC*€ 1.620,-5 %
€ 1.539,-

72 h
PVC*€ 402,-6 %
€ 379,-

72 h
PVC*€ 1.314,-5 %
€ 1.248,-

8 s
PVC*€ 1.920,-5 %
€ 1.824,-

8 s
PVC*€ 1.032,-5 %
€ 979,-

8 s
PVC*€ 2.442,-5 %
€ 2.319,-

6 s
PVC*€ 648,-5 %
€ 616,-

72 h
PVC*€ 1.206,-5 %
€ 1.146,-

5 s
PVC*€ 594,-5 %
€ 564,-

72 h
PVC*€ 804,-5 %
€ 764,-

72 h
PVC*€ 408,-5 %
€ 388,-

8 s
PVC*€ 1.776,-5 %
€ 1.687,-

8 s
PVC*€ 354,-5 %
€ 336,-

8 s
PVC*€ 276,-6 %
€ 259,-

6 s
PVC*€ 672,-5 %
€ 638,-

8 s
PVC*€ 1.254,-5 %
€ 1.189,-

8 s
PVC*€ 1.026,-5 %
€ 975,-

8 s
PVC*€ 948,-5 %
€ 899,-

8 s
PVC*€ 504,-5 %
€ 479,-

72 h
PVC*€ 306,-6 %
€ 289,-

6 s
PVC*€ 282,-5 %
€ 268,-

8 s
PVC*€ 366,-5 %
€ 348,-

8 s
PVC*€ 624,-6 %
€ 589,-

6 s
PVC*€ 612,-5 %
€ 579,-

8 s
PVC*€ 270,-5 %
€ 257,-

72 h
PVC*€ 474,-5 %
€ 449,-

8 s
PVC*€ 234,-6 %
€ 219,-

72 h
PVC*€ 396,-5 %
€ 376,-

72 h
PVC*€ 378,-5 %
€ 359,-

8 s
PVC*€ 402,-6 %
€ 379,-

8 s
PVC*€ 306,-6 %
€ 289,-

72 h
PVC*€ 138,-7 %
€ 129,-

8 s
PVC*€ 258,-5 %
€ 245,-

8 s
PVC*€ 180,-6 %
€ 169,-

4 s
PVC*€ 2.376,-5 %
€ 2.257,-

4 s
PVC*€ 1.368,-5 %
€ 1.299,-

4 s
PVC*€ 468,-5 %
€ 445,-

4 s
PVC*€ 690,-5 %
€ 656,-

4 s
PVC*€ 780,-5 %
€ 739,-

4 s
PVC*€ 690,-5 %
€ 656,-

4 s
PVC*€ 762,-5 %
€ 724,-

4 s
PVC*€ 1.500,-5 %
€ 1.425,-

4 s
PVC*€ 456,-6 %
€ 429,-

6 j
PVC*€ 1.032,-5 %
€ 979,-

4 s
PVC*€ 2.070,-5 %
€ 1.967,-

4 s
PVC*€ 984,-5 %
€ 935,-

4 s
PVC*€ 312,-5 %
€ 296,-

4 s
PVC*€ 396,-5 %
€ 376,-

4 s
PVC*€ 1.086,-5 %
€ 1.029,-

4 s
PVC*€ 612,-5 %
€ 579,-

4 s
PVC*€ 360,-6 %
€ 339,-

4 s
PVC*€ 1.074,-5 %
€ 1.019,-

4 s
PVC*€ 1.188,-5 %
€ 1.129,-

4 s
PVC*€ 282,-5 %
€ 268,-

4 s
PVC*€ 828,-5 %
€ 787,-

4 s
PVC*€ 1.140,-5 %
€ 1.079,-

4 s
PVC*€ 2.748,-5 %
€ 2.609,-

8 s
PVC*€ 4.200,-5 %
€ 3.989,-

8 s
PVC*€ 624,-6 %
€ 589,-

8 s
PVC*€ 690,-5 %
€ 656,-

72 h
PVC*€ 306,-25 %
€ 229,-

72 h
PVC*€ 348,-5 %
€ 329,-

72 h
PVC*€ 1.674,-5 %
€ 1.589,-

8 s
PVC*€ 618,-5 %
€ 587,-

8 s
PVC*€ 834,-5 %
€ 789,-

72 h
PVC*€ 702,-5 %
€ 667,-

72 h
PVC*€ 462,-5 %
€ 439,-

72 h
PVC*€ 474,-5 %
€ 449,-

4 s
PVC*€ 564,-5 %
€ 536,-

4 s
PVC*€ 360,-6 %
€ 339,-

4 s
PVC*€ 396,-5 %
€ 376,-

4 s
PVC*€ 672,-5 %
€ 638,-

4 s
PVC*€ 690,-5 %
€ 656,-

4 s
PVC*€ 204,-5 %
€ 194,-

4 s
PVC*€ 852,-5 %
€ 809,-

4 s
PVC*€ 498,-6 %
€ 469,-

4 s
PVC*€ 1.494,-5 %
€ 1.419,-

4 s
PVC*€ 750,-5 %
€ 709,-

4 s
PVC*€ 2.862,-5 %
€ 2.719,-

4 s
PVC*€ 1.980,-5 %
€ 1.879,-

4 s
PVC*€ 282,-5 %
€ 268,-

4 s
PVC*€ 372,-6 %
€ 349,-

4 s
PVC*€ 1.674,-5 %
€ 1.589,-

4 s
PVC*€ 708,-6 %
€ 669,-
Votre sélection:   
109 résultats
Enzo Catellani
109 résultats
Trier par :
 sur 2

Fidèle à sa maxime de ne jamais tomber dans les schémas préétablis, Enzo Catellani crée et produit des luminaires éloquents pour sa propre entreprise fondée en 1989. Cette fondation trouve cependant racine en partie sur des mythes que de nombreux rapporteurs prennent pour argent comptant : ainsi d’après la courte biographie d’un catalogue, le serrurier italien Carlo Catellani et l’architecte britannique Logan Smith auraient mis sur pied cette entreprise. En réalité Carlo est le nom du père d’Enzo, et par le nom de Logan Smith, il faut comprendre en fait le cheval de course d’Enzo Catellani. Sa passion de brouilleur de piste, le chef de l’entreprise Catellani & Smith l’applique également à d’autres sujets. On ne peut par exemple que spéculer sur la vraie date de naissance de cet homme plein de mystères.

Enzo Catellani : des créations célestes

Ce dont on peut être certain est que Catellani possède le talent de concevoir des luminaires au design de style, des objets de lumière épris de légèreté, de raffinement et d’un soupçon de poésie, qui donnent plus qu’un cachet à l’intérieur. Un bon exemple est le Catellani & Smith Fil de Fer Sospensione. Cette suspension, une pelote de fils d’aluminium fins, englobant une ampoule halogène, fait fonction, même éteinte, d’objet attractif fascinant. Et quand on l’allume, elle éveille des idées de ciel étoilé avec ses scintillements brillants, tout en faisant régner une ambiance presque astrale au salon. Un autre témoignage de la force créative d’Enzo Catellani est le Disco d’Oro, qui s’illumine presque de lui-même par son disque réflecteur d’argent ou d’or, assurant ainsi un superbe éclairage doux, tout en attirant l’œil de façon incommensurable.

Sa maestria en question de créativité, Enzo Catellani la prouve de nouveau avec la Stchu-Moon. L’idée de cette œuvre prestigieuse, confectionnée à la main de matériaux nobles, lui est venue alors qu’il regardait un documentaire sur la lune. Sa surface inégale est représentée par l’intérieur richement texturé de cette suspension. Il forme ainsi un contraste étonnant entre l’extérieur lisse de la Stchu-Moon, et produit un effet d’éclairage incomparable, aux réflexions de lumière magnifiques. La filigranité et l’adhésion à l’efficacité énergétique et à la durabilité sont réunies de façon égale dans la Catellani & Smith Light Stick Terra. Équipé d’ampoules LED, ce « bâtonlumineux » impressionne par sa belle efficacité en matière de restitution de la lumière, en même temps que par son faible besoin en énergie. Le gradateur intégré permet un réglage confortable de la luminosité en fonction des besoins personnels.
 
 

 

Enzo Catellani – notre entretien avec le designer

Dans le monde du design des luminaires, Enzo Catellani, fondateur de Catellani & Smith, fait partie de la catégorie des artistes. Dès les années 80, sa fabrique italienne enthousiasme avec ses luminaires fait-main, souvent composés de métaux nobles et autres matériaux de premier ordre. Ce fut un honneur d’avoir fait personnellement la connaissance d’Enzo Catellani lors de la Light + Building 2016 à Francfort. À notre plus grande joie, nous avons pu alors profiter de mener une interview avec ce grand maître.
 

L’entretien avec Enzo Catellani


light11 : Monsieur Catellani, nous vous remercions de nous accorder un peu de votre temps pour un entretien. Nous voudrions commencer par une question qui nous brûle les lèvres : d’où provient le nom « Catellani & Smith » ? On évoque un architecte britannique et un cheval de course…

Enzo Catellani : L’entreprise Catellani & Smith, fondée en 1989, fut dès le début un succès – malgré son non-conformisme. Le nom de l’entreprise est la réunion entre les architectes Carlo Catellani et Logan Smith. Logan Smith était prétendument un architecte londonien sorti de Cambridge – où aucune faculté d’architecture, comme on le sait, n’a jamais existé. En vérité, c’est plutôt le nom de mon cheval de course, alors que Carlo est le prénom de mon père.

light11 : Qu’est-ce qui vous fascine dans la lumière ?

Enzo Catellani : Je crois que mes travaux reflètent l’idée de la lumière comme élément essentiel pour la vie, dans toutes ses différentes intensités et nuances, telle qu’elle se trouve dans la nature – de l’aube au coucher de soleil.

 

« Je pense que Gino Sarfatti était un vrai maître. »


light11 : Qu’est-ce qui vous a décidé à choisir le métier de designer ?

Enzo Catellani : Tout a commencé par un hasard, quand un ami me proposa d’acheter un magasin de luminaires à Bergame.
 



 

light11 : Y a-t-il un artiste ou un designer dont vous appréciez particulièrement le travail ? Avez-vous un mentor ?

Enzo Catellani : Je pense que Gino Sarfatti était un vrai maître, ainsi qu’Achille et Pier Giacomo Castiglioni avec la lampe « Arco ».

light11 : Les lampes comme « Luna » ou « Gemma » utilisent la bougie comme source lumineuse. D’où provient cette passion pour le feu ? Quelle est la particularité de la lumière produite par une flamme ?

Enzo Catellani : Le feu représente pour moi non seulement une source de chaleur, mais aussi la lumière, chaleureuse et relaxante. La flamme est capable de prendre diverses formes, juste mise en mouvement par un souffle de vent et reflétée sur un écran recouvert de feuilles d’or, qui en amplifie le diamètre. C’est une lumière libre.

light11 : Chaque lampe de Catellani & Smith est une pièce unique réalisée entièrement à la main. D’où provient le charme fascinant d’une lampe « fait-main » ?

Enzo Catellani : Un objet fait-main est enrichi par le travail de l’artisan qui l’a produite. La répétition inhérente à la production de type industriel est donc annulée, parce que chaque objet qui sort de nos laboratoires est produit avec un soin artisanal et très souvent « sur mesure » en fonction des exigences des clients.

light11 : Beaucoup de vos lampes utilisent comme matériaux des métaux précieux tels l’or et l’argent. Quelle est la particularité de ces matériaux en interaction avec la lumière ?

Enzo Catellani : La lumière émise par une source de lumière est réfléchie par les métaux avec efficacité, ce qui permet d’obtenir des effets de lumière magiques. Pour cette raison, les surfaces lisses ou consciencieusement irrégulières des écrans de beaucoup de lampes C&S sont recouvertes de feuilles de couleur or, argent ou cuivre. En particulier dans la collection Stchu Moon qui a pour effet de réfléchir au maximum la lumière grâce à la surface inégale des écrans, obtenue par un traitement manuel particulier.
 

 
light11 : Le jeu de lumière et d’ombre des lampes de la collection « Lederam » évoque des phénomènes naturels comme les éclipses de soleil et de lune. Qu’est-ce qui vous a inspiré au moment de créer les lampes Lederam ?

Enzo Catellani : Le soleil et la lune, l’un en tant que source de lumière chaleureuse, et l’autre miroir réfléchissant d’une lumière blanche et magique, ont toujours été les archétypes qui ont inspiré mon travail, dès les premières collections.
 


light11 : La suspension « Lederam S2 » sort un peu du lot avec son élégant abat-jour ourlé. Quelle est l’idée qui se cache derrière le design de cette lampe ?

Enzo Catellani : La mer a toujours été ma passion et la forme de l’écran qui recouvre les disques rappelle l’élégance d’une raie manta.
 

« Les LED exaucent le souhait d’appréhender sous un jour nouveau la mise en scène de la lumière, une lumière essentielle et émotionnelle. »


light11 : Les lampes Lederam fonctionnent à partir d’une technique LED efficace. Appréciez-vous les LED comme source lumineuse ? Est-ce à dire que les LED proposent de nouvelles possibilités en matière de design ?

Enzo Catellani : Les LED sont des sources de lumière presque illimitées. Elles sont économes en énergie et, selon moi, elles ne se limitent pas à être une nouvelle source de lumière, elles sont aussi une source d’inspiration. Elles encouragent le potentiel à explorer les possibilités de nouveaux effets de lumière attrayants. En utilisant des lentilles, la lumière diffusée à partir de minuscules LED est renforcée et la lumière prend une nouvelle forme. Les LED exaucent le souhait d’appréhender sous un jour nouveau la mise en scène de la lumière, une lumière essentielle et émotionnelle. En combinant technologie et imagination, on pourra réaliser des luminaires aux formes linéaires ou sculpturales.

light11 : À l’inverse des LED, la bonne vieille ampoule à incandescence a presque déjà disparu des foyers dans le cadre de l’« interdiction des ampoules à incandescence ». Comment jugez-vous l’« interdiction » du fait de l’UE ? Selon vous, cette interdiction est-elle un bon instrument pour faire baisser la consommation énergétique dans les foyers ?

Enzo Catellani : Sans doute, le remplacement de l’ancienne ampoule a été un choix impératif pour réduire la consommation énergétique, même dans les habitations privées. La substitution d’une ampoule à incandescence par une ampoule à économie d’énergie ou, encore mieux, par une à LED, contribue à réduire les émissions de CO2.
 

« La vieille ampoule représente une grande part de mon passé. »

 


light11 : Regrettez-vous parfois l’ampoule à incandescence ?

Enzo Catellani : La vieille ampoule représente une grande part de mon passé : dans la collection « Turciù », va être valorisé l’esthétique de l’ampoule elle-même, libérée d’écrans ou de paralumes qui habituellement cachent la source lumineuse. La mise à jour constante de nouveaux modèles d’ampoules LED, désormais en mesure de reproduire le plus fidèlement la vieille lampe à filament, permet de conserver l’esthétique de la lampe avec une considérable économie énergétique. Suite à l’interdiction de la commercialisation des vieilles ampoules, plusieurs clients se sont plaints du « manque d’élégance » des nouvelles ampoules à économie d’énergie, du fait de la base trop visible, mais maintenant la technologie a même remédié à cet inconvénient esthétique.

light11 : Vous êtes-vous déjà intéressé à la technologie OLED ? Voyez-vous un futur pour les OLED dans le domaine de l’éclairage ?

Enzo Catellani : Je me suis intéressé à la technologie OLED. Mais, je crois qu’il est encore trop tôt pour pouvoir l’appliquer, en considération du rapport prix/qualité de lumière produite.
 


light11 : Et y a-t-il une lampe d’un autre fabricant qui vous plaît particulièrement ?

Enzo Catellani : La lampe « Taccia » des frères Castiglioni fait partie de mes lampes préférées.

light11 : Dernière question : pouvez-vous nous révéler ce sur quoi vous travaillez actuellement ?

Enzo Catellani : On a présenté récemment à la Light + Building 2016 la nouvelle collection entièrement dédiée aux lampes d’extérieur, alors qu’à l’occasion du prochain Fuori Salone (une série d’expositions d’objets design présentée dans le cadre du « Salone del Mobile », la plus grande foire de meubles au monde, ayant lieu à Milan, NDLR), seront exposées des œuvres dans lesquelles le verre devient un protagoniste privilégié du rapport lumière-couleur-forme, créant des ombres suggestives et émotionnelles.
Il s’agit d’un retour à une matière qui exalte la couleur par l’intermédiaire de la lumière, avec ses transparences et textures.
 


light11 : Monsieur Catellani, nous vous remercions d’avoir pris le temps de nous répondre. C’était un plaisir d’avoir fait votre connaissance.

Enzo Catellani : Merci de votre visite et de cet amical entretien au moment de la Light + Building 2016.
 
 

Enzo Catellani et la marque Catellani & Smith

Comme précisé par lui-même dans l’interview, le non-conformisme est la marque de fabrique d’Enzo Catellani comme il en va de la marque Catellani & Smith. Nombre de ses travaux sont marqués par un trait mystique, quelque chose de secret. Un penchant certain pour le mystère ainsi qu’un humour pétillant ne peuvent être déniés à Enzo Catellani. Ce n’est pas pour rien que notre première question portait sur l’origine du nom de l’entreprise. La légende de l’architecte britannique Logan Smith et du serrurier italien Carlo Catellani a été entretenue longuement et âprement.
Les œuvres d’Enzo Catellani sont extrêmement variées. Ce maître italien expérimente volontiers avec les formes et les effets de la lumière. Un élément commun à toutes ses productions est le fait d’être à chaque fois une pièce unique, issue du travail manuel de la manufacture Catellani & Smith. La vidéo ci-dessus démontre de façon saisissante avec quel effort (et une bonne part d’amour) sont confectionnées les lampes extraordinaires de cet atelier design italien.

Depuis sa fondation en 1989, Catellani & Smith produit des lampes qui ont la particularité d’avoir pour préalable un travail manuel du métal martelé, afin de leur donner un aspect inimitable. Il est souvent fait recours à des métaux précieux comme l’or ou l’argent, mais également des modèles en cuivre et en laiton sont disponibles. Du fait de leurs surfaces métalliques, on obtient des réflexions pleines d’effets provoquant un jeu de lumière tout particulier.

 

Concernant les agents lumineux, Enzo Catellani mise sur l’ensemble des moyens existants. Alors que quelques luminaires utilisent de façon archaïque des flammes comme source lumineuse, comme les appliques Luna ou Gemma ici représentées, les nouvelles créations de Catellani & Smith fonctionnent déjà majoritairement à partir de la technique LED écoénergétique. Et ainsi, dans la famille de luminaires Sorry Giotto, il devient difficile d’identifier dans l’objet l’emplacement de la source lumineuse. En explorant l’ensemble de l’œuvre d’Enzo Catellani, on ne peut s’empêcher de le considérer comme un des grands innovateurs du secteur. Pour autant, sa manufacture, en puisant aux sources du travail manuel, conserve vivantes les traditions des temps révolus de longue date. Nous ne sommes pas les seuls à considérer Enzo Catellani comme un des plus grands artistes de notre époque au sein de la famille des designers. Et nous sommes déjà impatients de découvrir avec quelles œuvres Catellani & Smith nous enchantera à nouveau dans le futur. Nous ne doutons pas une seule seconde qu’il y parviendra.

retour vers le haut de la page
 

 


haut de page